Si vous lisez la presse et les média sociaux, vous savez que notre groupe a convoqué, ce 17 janvier, un Conseil communal extraordinaire avec comme seul point à l’ordre du jour : L’Organisation d’une consultation populaire sur l’extension de L’esplanade.

Nous souhaitions effectivement que la majorité se positionne enfin POUR ou CONTRE cette consultation tant leur ambiguïté était pesante. Vous vous souviendrez que lors du conseil communal de novembre 2016, le Collège ECOLO-CDH-PS a répondu à notre interpellation par la négative alors que dans le même temps, et à plusieurs reprises, les sections locales Ecolo et PS et des mandataires à titre individuel l’appelaient de tous leurs voeux.
Le Collège a argumenté en novembre que la consultation populaire manquait de nuances, le citoyen ne pouvant répondre par que par oui ou par non. L’autre argument était de dire que le Fonctionnaire-Délégué ne pourrait pas tenir compte de cette consultation puisque -comme déjà précisé- le permis unique sera délivré par ce dernier et non par le Collège qui a perdu la main dans ce dossier en délivrant en 2014 et à l’UNANIMITE le permis socio-économique.

Pourquoi avoir convoqué un Conseil extraordinaire et ne pas avoir attendu le Conseil communal du 31 janvier?
Nous pensons que ce point méritait le temps d’une réelle discussion pour que chaque groupe puisse s’exprimer et permettre un débat serein. Cet unique point a quand même duré 2 heures ce qui en fait le conseil communal le plus long de l’histoire de notre Ville !

Que voulons-nous?
Notre demande était double : poser une ou plusieurs questions comme de coutume dans une consultation populaire mais surtout demander aux citoyens d’argumenter.
Ne pouvant perdre la face, le Collège a refusé notre proposition en mettant au vote proposant une version différente de la consultation populaire légale. Les seules différences notables étant une ouverture des bureaux de votes plus étendue (deux demi jours), l’absence de questions précises et la mise en place d’un comité de pilotage. Comme à ce propos le Collège proposait 2 conseillers communaux par parti nous avons dû « batailler » pour que la répartition se fasse proportionnellement aux résultats des élections (clé D’hondt). Cela nous a permis de désigner non pas 2 mais 3 de nos conseillers communaux !! Nous pouvons donc vous assurer que non seulement nous participerons à la préparation de cette consultation mais aussi que nous vérifierons que celle-ci se fasse dans les meilleures conditions et en toute transparence.

Nous aurions voulu lors de cette séance extraordinaire du conseil communal que la question à poser lors de la consultation populaire soit rédigée immédiatement et nous avions fait des propositions à cet égard mais la majorité a refusé, ce que nous ne pouvons que regretter.

Qui a gagné et qui a perdu?
Pour nous
, cette question est hors propos ; ce qui est important c’est d’avoir obligé le Collège à se positionner clairement et d’avoir mis fin aux déclarations contradictoires de ce dernier. Les citoyens avaient le droit de savoir si oui ou non leur opinion pourrait être entendue et ce sera le cas et pour la première fois à Ottignies-LLN depuis la fusion des communes.

Pour que votre information soit complète et actualisée, lors du conseil communal de ce 31 janvier 2017 nous avons également demandé au Collège de mettre en attente la Révision du Schéma de Structure qui stipule notamment que « l’inscription des périmètres à vocation d’activité économique mixte a pour objectif de permettre à ces centres commerciaux de continuer à croître…  »

Nous aurions souhaité une mise en attente du processus révisionnel jusqu’aux résultats de la consultation populaire mais cette demande nous a été refusée, c’est important de le souligner.

Vous recevrez dans quelques semaines une brochure d’informations sur cette consultation populaire qui sera organisée les 20 et 21 mai prochains.

Dans celle-ci, vous trouverez les arguments favorables et défavorables à l’extension ou à une extension (puisque la question n’est toujours pas définie à ce jour !).

Nous vous tiendrons bien entendu avisés du suivi mais nous vous demandons de rester individuellement attentifs à la procédure de consultation qui sera mise en place et surtout d’être présents le WE du 20 mai 2017 pour faire entendre votre voix !!!