Le groupe OLLN 2.0 – MR a pris connaissance jeudi soir de la décision du Collège communal de fermer l’avenue du Roi Albert durant les vacances d’été afin d’y réaliser des travaux.

Si nous sommes conscients de l’utilité de ces travaux, nous ne pouvons admettre le timing choisi.

Le centre-ville d’Ottignies est déjà bloqué, depuis deux mois, par deux chantiers (rue des deux ponts et porte de Limelette) qui, faute de coordination de la ville avec le SPW, ont lieu simultanément. Des embouteillages importants se constatent au quotidien.

Pour rappel, cela fait près de quatre ans que le chantier de la rue des deux ponts a été avalisé par le conseil communal.

Selon l’Echevin de la Mobilité, la rénovation de l’avenue du Roi Albert est urgente et ne peut souffrir d’un report d’un an, soit durant les prochaines vacances d’été.

Après analyse du dossier et examen de la voirie par un expert en travaux, nous affirmons le contraire.

Mais voilà, reporter ce chantier durant l’été prochain amènerait à effectuer ces travaux à un mois et demi des prochaines élections communales, avec plusieurs mois d’embouteillages à la clé …

La majorité a donc fait le choix de réaliser ces travaux dans l’urgence, sans se soucier des impacts qu’un troisième chantier simultané aurait sur la mobilité dans le centre d’Ottignies.

Pour le groupe OLLN 2.0 – MR, outre un amateurisme dans la coordination des chantiers, il s’agit tout simplement d’une décision électorale totalement inacceptable car elle prend en otage des milliers d’automobilistes ottintois.

Nous regrettons également que tant les riverains que les Conseillers communaux aient été mis devant le fait accompli, 3 jours avant le début des travaux.

Dominique Bidoul, conseiller communal